Suite au krach financier de 1929, le monde est traversé par une grave crise économique et sociale. Affaires (Stavisky).      La crise financière mondiale commence en 2006 (subprimes, faillites d’établissements financiers, …). Chômage, affaires (Cahuzac).

→Montée des extrêmes dans plusieurs pays : les ligues d’extrême droite en France, Mussolini, Franco, Salazar au Portugal, Horthy en Hongrie, Staline en U.R.S.S.    Montée des nationalismes et des populismes dans pratiquement tous les pays d’Europe (Autriche, France, Finlande, Grèce, Suisse, Pays-Bas, Norvège,  Hongrie, Italie, …)

-Hitler chancelier en 1933 et reichführer en 1934.

-Poutine élu président de la Fédération de Russie en 2000.

JO de Berlin en 1936 : Allemagne : 89 médailles dont 33 d’or loin devant les E.U. : 56 médailles dont 24 d’or.

-JO de Sotchi en 2014 : Russie : 33 médailles dont 13 d’or loin devant les E.U. : 28 médailles dont 9 d’or.

-Volonté d’Hitler de réunir les communautés allemandes et de créer la Grande Allemagne.

Volonté de Poutine d’accroitre la sphère d’influence russe.

Mars 1938 : les troupes allemandes pénètrent en Autriche et imposent l’Anschluss qui est ratifié par la population à 99%.

→: L’Abkhasie et l’Ossétie du Sud se séparent de la Georgie avec l’aide de l’armée russe.

Septembre 1938 : Hitler demande le rattachement des Sudètes, territoire tchèque peuplé par une minorité allemande. S’ensuivront les accords de Munich puis l’invasion et le démantèlement de la Tchécoslovaquie.

Mars 2014 : Profitant de la révolution ukrainienne, les troupes russes interviennent en Crimée qui proclame son indépendance et est rattachée à la Russie. La Transnistrie, région de Moldavie qui a fait sécession en 1992 avec le soutien des russes réclame son rattachement à la Russie comme la Crimée.

A Munich, français et anglais capitulent devant Hitler. Face à ces coups de force, atermoiement des occidentaux. Début de la 2ème guerre mondiale.  

                                                                                                                               Gilbert Brawanski  

Pour réagir : info[a]adeo-oc.eu